Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué - Baugé
Actualité Agenda Ressources Ou sortir ? Cinéma TV Ecrivez un article Lettre d'info


La grande roue compromise à Fontevraud

Elément phare de l’exposition d’art forain à l’abbaye de Fontevraud, la grande roue ne verra peut-être pas le jour… La Direction Régionale des Affaires Culturelles pose son véto quant à l’installation de la grande roue dans la cour d’honneur de l’Abbaye de Fontevraud.


Ce projet, réfléchit depuis des mois qui a pourtant fait l’objet des incontournables études de sol, avaient toutes été transmises aux partenaires institutionnels et à la DRAC notamment. En particulier une étude géo-technique qui validait l’implantation de la roue parallèlement au bâtiment d’accueil. 

La DRAC, pourtant informée et présente aux différents Conseils d’Administration qui se sont tenus depuis février, s’est saisie à nouveau de ce dossier en fin de semaine dernière. Des éléments archéologiques « non répertoriés » ont été révélés, rendant ainsi le rapport géo-technique caduc. Le sol ne pourrait peut-être pas supporter les 50 tonnes de la grande roue. Les doutes constants et connus quant à la connaissance des réseaux souterrains et en particulier des cavités troglodytiques laisse les experts en état de flou permament.

« De nouvelles études sont en cours, le projet sera reporté de quelques semaines. L'alternative serait de trouver un autre emplacement », souligne Xavier Kawa-Topor, directeur du Centre culturel de l'Ouest. Une tâche qui s’avère difficile, sachant que le site repose sur de nombreuses cavités souterraines et la grande roue ne pouvant être installée trop près du cœur de l’abbatiale par mesure de sécurité. La grande roue ne pourra pas non plus être placée trop loin du monument, le but étant d’offrir aux visiteurs une vue aérienne du site.

La direction de l’Abbaye indique qu’aucun risque ne sera pris tant pour la sécurité des personnes que des bâtiments. Si elle reste dans l’incertitude concernant la présence de la grande roue cet été, elle assure que des solutions sont en cours de recherche. « Nous ne renoncerons pas aussi facilement », lance le Xavier Kawa-Topor. « Cette grande roue est la symbolique forte de nos choix d'animation culturelle estivale sur le thème de l'art forain. Par ailleurs, ce serait une vraie désillusion vis à vis de notre partenaire forain, au regard de cette opération inédite ».

Affaire à suivre très prochainement !!!


Article du 18 juin 2009 I Catégorie :

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI