Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Notre partenaire



Décidément le député Piron crée le Buzz dans les média.

Le député de Saumur Sud, Micle Mpiron, crée l'actualité économique dans les média nationaux et se décale de sa majorité UMP. Il considère la "taxe sur les riches comme insuffisante et promet un ammendement ". (selon AFP)

 

Le seuil de revenus à partir duquel les riches devront payer la taxe "exceptionnelle" annoncée par le gouvernement est " infiniment trop élevée ", a déploré jeudi le député UMP Michel Piron, décidé à déposer un amendement pour faire contribuer davantage les ménages aisés.

"Je considère que le seuil de 500.000 euros par part imposable, c'est-à-dire un million d'euros par foyer fiscal, est infiniment trop élevé par rapport à la contribution attendue des plus aisés", a-t-il déclaré à l'AFP au lendemain de la présentation du plan anti-déficit du gouvernement.

Ce plan prévoit une contribution exceptionnelle de 3% de la fraction du revenu fiscal de référence (incluant les revenus du travail et du capital) qui excède le seuil de 500.000 euros par part, selon le dossier de presse.

Cette mesure rapportera 200 millions d'euros en 2012 et est vouée à disparaître lorsque la France aura ramené son déficit en dessous de 3% du PIB, c'est-à-dire en 2013 si Paris respecte ses engagements.

"On peut apporter sa contribution même quand on a des revenus inférieurs à ce seuil", a estimé Michel Piron. Il a annoncé son intention de déposer, durant le débat budgétaire prévu à l'automne au Parlement, un amendement en ce sens.

L'an dernier, le député UMP avait déjà déposé un amendement visant à créer une nouvelle tranche d'impôt à 46% sur les revenus supérieurs à 100.000 euros par part imposable (200.000 euros par foyer fiscal). Cet amendement, cosigné par 125 députés UMP, avait été rejeté. Selon Michel Piron, cela aurait rapporté 900 millions par an.

Michel Piron était revenu à la charge au printemps en demandant à l'Assemblée nationale de taxer à 46% les revenus supérieurs à 150.000 euros par part, avant de retirer sa proposition.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors, recevez chaque lundi et jeudi un résumé de notre actualité en cliquantici. Et comme toujours, continuez à écrire vos propres articles (sans limitation de signes), et à nous faire parvenir des informations en cliquant ici.


Article du 30 aout 2011 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :


Commentaire de Frelon

Facile...le non courage poliyique c'est de "taper sur les riches"...mais si Monsieur PIRON nous proposait de ne pas verser les prestations familliales aux parents des enfants "placés" en familles d'accueil...et bien cette "redondance" de dépence économiserait plus 200 millions d'euro par an...alors oui, taxer ceux qui gagnent plus de 150 000€ par an et ne plus verser des prestations non justifiées...un gain 400 millions? Il faut aller plus loin Monsieur PIRON...aller au bout de votre logique!



Commentaire de TAFIOLE

Monsieur PIRON que pensez vous de réduire vos indemnités et autres avantages ? C'est toujours plus facile de faire du social avec l'argent des autres !!! Avant de compter les voix de vos électeurs, il faudrait d'abord les écouter !



Commentaire de oui c'est courageux

jue ne suis pas fachée que monsieur Piron se dégage tout doucement de l'UMP, y a-til cru un moment ?qu'il continue encore un peu, il faut oser, il faut entendre les ventres qui crient famine, il faut voir les pauvres de ^plus en plus nombreux, merci si vous faites cet effort, il n'est jamais trop tard .



Commentaire de ZOZOR

Des pistes d'économies, il y en a des tonnes. J'en propose deux, juste histoire de commencer. En premier, que les élus agissent comme bénévoles, après tout dans le monde associatif c'est comme ça, et les partis politiques se revendiquent de la loi 1901. résultat, moins de cumul, uniquement des gens convaincus et non interéssés. A commencer par le premier d'entre-eux, Monsieur 140%. Deuxième idée, la TVA à 5,5% qui fait tant débat, comme quoi elle coûte cher, comme quoi elle favorise certain... eh bien, pourquoi ne pas la rendre non remboursable. En effet la plupart des repas sont des repas d'entreprise, et dont la TVA est déductible. Celle à 19,6 elle doit rester car elle n'a rien rien à voir avec l'alimentaire..



Commentaire de un peu d'histoire

Pour vous rappeler qu'à l'origine les indemnités d'élus étaient prévues pour permettre à tout le monde d'exercer le pouvoir. La France de l'Ancien Régime, c'était le pouvoir aux notables qui n'étaient pas indemnisés. L'indemnisation a été demandée par les ouvriers pour qu'ils puissent eux aussi se présenter et exercer un mandat électif. Donc indemnités = classes populaires ! Sauf que depuis, on a tout changé : très peu d'ouvriers et d'employés dans les "grands" mandats. C'est ça qu'il faut changer : il faut plus de femmes et d'hommes issus des classes populaires. Et, évidemment, ramener certaines indemnités à quelque chose de plus "raisonnable" car, oui, cela devient un enjeu personnel pour certains élus. Mais, pas de service gratuit !!



Commentaire de LaSentinelle

Y aura-t-il un élu qui proposera la fin du cumul des mandats? La fin du régime des retraites de nos parlementaires hallucinant tant il est avantageux? La fin de l'hypocrisie vis à vis de notre déficit creusé par ceux qui sont au pouvoir depuis plusieurs décénies? Allons messieurs les politiques, un peu de courage !!!!



Commentaire de claude

Pour faire des economies c'est de supprimer la moitié des députés et sénateurs. Autrefois ils representaient les citoyens d'une circonscription maintenant il représente un partie politique et ils suivent les directives du partie et non celui du citoyen qu'ils représente. Donc ils servent a rien


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI