Départ du Sous-Préfet à Saumur : Abdel Kader Guerza aura marqué les lieux

"Monsieur Abdel Kader Guerza fait partie des hommes qu'on n'oublie pas. Son passage à Saumur  aura été court (13 mois) mais dense. Parmi les 12 sous-préfets que j'ai pu servir, il fait partie de ceux qui auront marqué les lieux." C'est par ces mots que la secrétaire générale de la sous préfecture, Brigitte Fraquet a conclu la rencontre informelle que le Sous-Préfet avait organisée avec la presse locale pour faire le point de sa mandature. Un résumé qui rejoint le sentiment de tous ceux qui l'auront croisé dans ses fonctions.


A 54 ans le Sous-Préfet de Saumur, Abdel Kader Guerza quitte Saumur et le Maine et Loire pour rejoindre Dreux où il aura en charge le contrat urbain de cohésion sociale. Un passage éclair en Anjou pour cet homme pressé de « servir l'Etat » par « petites touches, pour faire bouger les choses », en « facilitant le dialogue », «  pour permettre aux gens de se rencontrer pour créer des synergies »... Un discours de la méthode, toujours en toile de fond de ses propos pour ce haut fonctionnaire au parcours atypique.

 


Autodidacte

Marié et père de trois enfants, il débute sa carrière en tant que fonctionnaire de catégorie D au CHU de Rouen où il a essentiellement pour tâche de décharger des cartons. Grâce aux concours internes, il devient commis d’hôpital, puis adjoint de catégorie C des cadres hospitaliers. Il gravit ainsi tous les échelons de la fonction publique hospitalière pour finir directeur d’hôpital hors classe en 1983, après une année de préparation à l’ENSP. Après 30 ans passés dans la fonction publique hospitalière, il décide de postuler au ministère de l’Intérieur. Après entretien devant un jury, il est recruté au tour extérieur, comme sous-préfet dans l’Orne, puis en Seine-et-Marne, enfin, en août 2009, comme directeur de cabinet du préfet secrétaire général de Paris. Il arrive ensuite comme Sous-Préfet de Maine et Loire en poste à Saumur en septembre 2010.

Bilan des 13 mois : d'abord l'économique

 

Abdel Kader Guerza s'est investi directement durant ces 13 mois dans le développement de l'économie locale. Il a animé, notamment, le groupe de travail autour de la zone industrielle de Méron. Il s'est aussi intéressé de près à Spel Innov qui cherche à innover pour la création d'emplois. Cette structure étudie notamment le développement de la filière Stevia en Saumurois. Il a également participé à la mise en place du fond Alizé, financé par la cession de France Champignon. Les rencontres avec les chefs d'entreprises ont aussi été nombreuses. Celles-ci ont permis, par exemple, de faire connaître les différentes structures d'aide de l'Etat mais aussi de mettre en relation les structures de formation et les entreprises.

Bonnes pratiques pour les structures de développement


Agence de Développement, Comité d'Expansion... Les structures de développement économiques sont nombreuses. Pour prendre du recul et étudier les bonnes pratiques, le Sous-Préfet a commandé à cinq étudiants de l'IRA (Institut Régional d'Administration) de porter un regard neuf sur les méthodologies utilisées sur le territoire. Un rendu officiel devra avoir lieu dans les prochains mois.

Modernisation des services de l'état


Dans la continuité de la présentation de son bilan, Abdel Kader Guerza s'est félicité de la modernisation des services de l'Etat à Saumur et a tenu à rassurer sur la pérennité de leur présence. La réforme des territoires a fait partie de ses missions, notamment par l'accompagnement des communes du Baugeois qui souhaitent se regrouper. Pour terminer le survol de cette année passée à Saumur, le Sous-Préfet n'a pas manqué d'insister sur les Plans de Prévention des Risques Inondations et Cavités qui sont des dossiers importants du Saumurois pour l'Etat.

Et les causes qui bloquent le développement du Saumurois ?


« Sa richesse, » répond  le Sous-Préfet. « Le saumurois est riche de son patrimoine et de sa culture. Cette richesse rend les choses plus compliquées pour la prise de décision. Les évolutions sont, de fait, plus lentes qu'ailleurs".

Le Sous-Préfet de Saumur, Abdel Kader Guerza prendra son poste le 9 novembre prochain à Dreux.

 

 

Patrick Robert

 

Vous avez aimé cet article ? Alors, recevez chaque lundi et jeudi un résumé de notre actualité en cliquantici. Et comme toujours, continuez à écrire vos propres articles (sans limitation de signes), et à nous faire parvenir des informations en cliquant ici.


Article du 06 novembre 2011 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de superdeg

Alors pourquoi le chômage a augmenté? Bon il est content il a permis de financer le radar qui a été amorti très vite!



Commentaire de "Monsieur Abdel Kader Guerza : un homme d'exception .

@ superdeg :pas besoin d'explication on a compris la politique de superdeg , les dés sont jetés , le masque est tombé ! 2014 n'est pas loin .....et ce sera tant mieux.



Commentaire de Papyque

Félicitation pour votre promotion, et je constate que vous avez eu une vision très juste sur le problème du Saumurois, qui vit sur son histoire et ses soit disantes valeurs culturelles, mais qui n'est pas capable d'évoluer. Dommage que vous partiez si vite avant de donner (ou de trouver) le souffle qui manque pour nous faire sortir de notre léthargie.



Commentaire de nanou 49

dans quel monde vit Superdeg ? il croit que le levier de l'emploi est aux mains d'un sous-préfet !!! et le radar, il a été mis parce qu'il avait été décidé en hauts lieux qu'il fallait en mettre un! un Sous-Préfet est aux ordres Superdeg, il est là pour faire appliquer la politique du gouvernement en place, et faire régner l'ordre social. Avec plus ou moins de succés, c'est selon !



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI