Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Nouveau dans la région des Café-signes pour apprendre un nouveau langage

Des « Cafés signes » font leur apparition, partout en France : Paris, Lille, Angers, Saumur, et maintenant Loudun ouvrent des espaces dédiés à l'apprentissage de la langue des signes (cliquez ici). En France, 119 000 personnes utilisent le code de signes français (LSF). Dans le Saumurois, 2 associations proposent des rendez-vous « sourds et entendants », pour aller à la découverte d'un autre langage, et pour se rencontrer vraiment.


L'unification des cours de Langue des Signes Française (LSF) date des années 1970, chaque pays possédant ses propres codes pour signer. 8,7% de la population est touchée par des problèmes de surdité en France. Le Café-signes représente l'occasion de faire partager un mode de vie, au travers de son outil de communication. Au programme : des ateliers alphabet, des jeux de mimes et des discussions.

Dans un Café-signes, on discute de tout

Dans la lignée des Café-Philo, le Café-signes propose des rencontres, avec des consommations, dans un cadre convivial. Les associations ouvrent des cours de langage des signes, pour familiariser les entendants à la gestuelle et aux codes des signes. Souvent, les habitués ne sont ni sourds ni muets, ils expriment un vif intérêt pour le langage des signes. Ces cafés sont aussi le lieu de discussions entre sourds et entendants, et entre familles connaissant des personnes affectées par la surdité. La Fédération Nationale des Sourds de France comprend une soixantaine d'associations. Dans la région, on peut s'adresser à ASSPEDA49, basée à Saint-Hilaire Saint-Florent et au Café Signes Loudun, association nouvellement créée.

Le Saumurois bien représenté par ses associations

Eric Rouault, père d’un enfant sourd, est à l'origine de l'Association Saumuroise de Sourds et de Parents d’Enfants Déficients Auditifs de Maine-et-Loire (ASSPEDA). Installée à Saint-Hilaire Saint-Florent, et composée d’environ 35 familles, l’association perdure depuis 17 ans. Axée sur des réunions tous les 2 mois, et sur des activités pour toute la famille, avec des interprètes, l'association est devenue une référence dans le Saumurois.

Née d'une création récente, l'association de Loudun organise sa 1ère réunion, animée par 2 personnes sourdes . « Plus on parle, et plus on a de retours positifs » se réjouit Gaëlle Breton qui accueille le Café signes dans son bar de Loudun. C'est Edith Chocolat, en cours d'apprentissage de la langue, au Centre régional de recherche de formation et de promotion de la langue des signes (Poitiers), qui a motivé la gérante du bar Le Blue Note. Une dizaine de membres actifs a déjà rejoint l'association. Pour la petite histoire, Loudun créa la 1ère école du langage des signes au milieu du XIXème siècle !

Des rendez-vous pour tous, tous les mois

Les Café signes se veulent tout public. Les associations souhaitent attirer une population locale, de Loudun et Saumur, et pourquoi pas plus loin, de Chinon, Thouars et Poitiers. Des intervenants de Poitiers sont invités au Café-signes de Loudun. La 1ère réunion est organisée le samedi 19 novembre à 14h, animée par 2 malentendants. En plus des rencontres mensuelles, l'association de Loudun veut étendre son action à des spectacles « sourds / entendants ».

Pour Saumur, le 1er « Café des signes » a été lancé en 2009, au bar PMU « Le St Hilaire ». Depuis, une quizaine de personnes vient régulièrement participer aux réunions. La prochaine est fixée au 25 novembre, à 19h, au même lieu. L'association de Saumur proposent aussi des activités pour les familles, et les parents d'enfants sourds.

Renseignements et informations : ASSPEDA49, 89 rue François Bedouet, Saint-Hilaire Saint-Florent-Tél : 02 41 51 64 96 - Café signes Loudun, 3 Place porte de Chinon, Loudun-Tél : 05 49 98 10 72
Marine Suteau
Vous avez aimé cet article ? Alors, recevez chaque lundi et jeudi un résumé de notre actualité en cliquantici. Et comme toujours, continuez à écrire vos propres articles (sans limitation de signes), et à nous faire parvenir des informations en cliquant ici.


Article du 18 novembre 2011 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :


Commentaire de james

A poitiers aussi ... depuis 10 ans déjà :-) http://www.le-bistrot-des-signes.fr



Commentaire de Paulo

Belle initiative, j'irai le 25 à ST Hilaire... Mais il ne faut pas laisser croire que la langue des signes est accessible à tous les sourds. Elle ne l'est pas forcément pour les devenus sourds, surtout vieillissants. Il faut donc avoir bien en tête que tous les sourds ne signent pas et que la surdité est multiforme et ne se compense pas aisément tout simplement parce que il y a une dimension psychologique qui est bien prise en charge chez les enfants et beaucoup moins chez les adultes devenus sourds ( on trouve d'ailleurs peu de recherches sur le sujet). La communication en est forcément perturbée et les échanges s'en trouvent limités qualitativement parlant ( sur le plan utilitaire, on y arrive tj. à peu près). L' "engouement" des entendants pour la langue des signes est un bon début (par l'attention portée) mais n'est pas suffisant pour contribuer à sortir la problématique globale de la surdité de l'inexorable isolement qu'elle induit ( à situer dans la durée...) Le risque étant de se sentir quitte par cette démarche dans le pas qui est fait vers le sourd ou devenu sourd ou devenant sourd (qui ne s'est pas construit avec ce déficit) et qu'on nous dise, comme pour les prothèses auditives "ben quoi, vous avez des prothèses performantes et la LSF, de quoi vous plaignez- vous, vous pourriez faire un effort..." et si on ne signe pas "vous n'avez qu'à apprendre, il suffit de volonté " Je crois malheureusement que ce n'est pas si simple. La convivialité ne fait pas tout. Et "dialogue de sourds", vous connaissez ? On rit alors que l'autre nous dit des choses graves qu'on a pas comprises... . Les sourds de naissance que j'ai rencontrés m'ont à chaque fois dit que les devenus sourds n'avaient vraiment pas de chance et ils doivent savoir de quoi ils parlent... Amis devenus sourds il faudrait peut être bien qu'on se fasse entendre, sans forcément prendre des cours de langue, on est déjà bien assez punis comme ça... et sans s'en remettre, toujours forcément, à nos chères familles et amis qui souffrent tant à cause de nous... Bien à vous, Paulo. PS Les gens de L' ASSPEDA et leurs amis sont des gens formidables!!!!



Commentaire de Paulo

Illustration de mon propos. Le journaliste présente cette initiative comme: "un autre langage à découvrir..." comme si c'était un loisir, un peu comme si on se mettait au Russe ou au Chinois. Ca serait bien que ça ne soit pas ça!!! un endroit (le café-signes) "ou faire partager un mode de vie au travers de son outil de communication..." ben voyons, comme une curiosité, un mode de vie original choisi, tendance peut être ???. pitié, tout sauf ça !!! Et pour faire bonne mesure, il nous présente celà comme étant "dans la lignée des cafés Philo" soit comme un sujet de consommation culurelle ordinaire. Ben non encore on ne peut pas dire ça!!! Parce que la surdité c'est un handicap sévère, aussi difficile à vivre que n'importe quel handicap sévère, qui est une réalité quotidienne douloureuse pour tous ceux qui le vivent et pas une conversation de salon Donc ce n'est ni pour polémiquer ni pour dramatiser que je dis ça, mais pour qu'on se comprenne bien entre sourds et entendants, le "malentendu" s'installe si vite... et comme ce journaliste dit aussi que c'est fait ( les cafés-signes) "pour se rencontrer vraiment", c'est une contribution parce que je trouve super de relayer une initiative qui va dans ce sens par les temps qui courent... A bientôt, Paulo.



Commentaire de claire

C'est un lieu d'échange, ce n'est pas que pour les sourds et malentendants. D'autre part, à l'association de St hilaire, il y a des sourds, des malentendants et des entendants. La LSF s'est comme une langue étrangère pour entendants et ceux qu'ils viennent malentendants ou sourds.



Commentaire de MORON

Je trouve votre article très intéressant. Mais nous, nous n'avons pas d'enfants sourds. C'est pour ma fille qui est en 3ème et qui souhaiterai travailler plus tard avec les enfants ou adultes en utilisant le language des signes. Elle recherche actuellement un stage d'initiation de 3 jours et elle souhaiterai le réaliser auprès d'un intervenant utilisant le language des signes. C'est pour cela que nous nous permettons de vous écrire. Peut-être que des intervents pourraient la prendre pour ce stage ? Où nous mettre en contact avec des personnes qui pourraient l'accueillir. Pour cela, vous pouvez nous contacter avec mon adresse mail. Je vous remercie de votre aide car cela est très difficile à trouver et elle est très passionnée par ce métier. Isabelle et Marine



Commentaire de RIVAS 07/07/2016 11:32:13

ma petite fille est malentendante, et l'on me dit qu il existe une école à POITIERS ET A NIORT pour le langage codés, je parle bien de langage codés et non de langage des signes. qu'en pensez vous? et surtout est ce que cela existre vraiement car moi je n ai rien trouvé; Merci bonne journéee et à vous lire


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI