Saumur-Kiosque.com
pub
Actualité Agenda Ressources Produits de la région Cinéma TV Restaurants Ecrivez un article Lettre d'info


Bassin du Thouet : La fin des barrages ?

Le Thouet, confluent de la Loire débat sur son avenir. Saumur Agglo, qui gère les 32 Km du Thouet en Maine-et-Loire, et son homologue des Deux-Sèvres, le syndicat mixte de la Vallée du Thouet, ont travaillé conjointement pour élaborer un Contrat Territorial du Thouet (CTMA), en conformité avec la directive européenne. Une des mesures prévoit d'abaisser ou de supprimer plusieurs barrages sur la rivière, dédiée aux loisirs (pêche, tourisme) et à l'irrigation des cultures. Depuis un courrier des élus, la polémique enfle.




La Directive Cadre Européenne sur l’Eau (DCE)* établit des objectifs à l'échéance 2015, pour préserver et / ou restaurer l’état des cours d'eau. La communauté d'agglomération Saumur Loire Développement (Saumur Agglo), gestionnaire du Thouet en Maine-et-Loire, et le syndicat mixte de la Vallée du Thouet (SMVT) se sont associés dans le projet du Contrat Territorial Milieux Aquatiques (CTMA), lancé depuis 2011. Depuis, chaque collectivité s'est fixée son propre calendrier.

 

Pour " un Bon état écologique " du Thouet

 

Macro polluants, pesticides, et présence des barrages sur le Thouet sont pointés du doigt par la directive européenne, appuyée par la Loi du Grenelle de l'environnement (2009)**. Pour assurer « un bon état écologique » du Thouet, le CTMA prévoit un arasement partiel, voire total dans certains cas, des barrages du Thouet. En Deux-Sèvres, le projet ne passe pas. Ecologistes, pêcheurs et, récemment, élus montent au créneau. Sylvain Sintive, maire de Saint-Jacques-de-Thouars, et Claude Aubin, conseiller général de Saint-Varent, s'expriment contre le programme d'actions, en adressant un courrier à chaque commune concernée, dans les Deux-Sèvres (cliquez ici). Ils dénoncent des interprétations libres de la directive européenne et militent pour des alternatives.

 

Du côté des pêcheurs, des propositions

 

Les plantes invasives, comme la Jussie et l'égéria, déjà présentes dans le cours d'eau (cliquez ici), prolifèrent en cas de niveaux bas. La fin des barrages aurait pour conséquence une résurgence de ses plantes, asphyxiant notamment les poissons. Partant de ce constat, des pêcheurs d'une association de Thouars (Nénuphar thouarsais) se sont mobilisés pour apporter leur proposition : des clapets sur le Thouet. Le coût d'installation de clapets, pour réguler le niveau de l'eau, reviendrait moins cher que les mesures radicales du SMVT, selon les élus concernés.
Fin 2011, Saumur Agglo forme un comité de pilotage pour juger 4 propositions de cabinets d'études. S'en suivra une enquête publique, début 2012.

Marine Suteau

* en date du 23 octobre 2000
**La Loi n°2009-967 du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en oeuvre du Grenelle de l’Environnement, via la « trame bleue »

Vous avez aimé cet article ? Alors, recevez chaque lundi et jeudi un résumé de notre actualité en cliquantici. Et comme toujours, continuez à écrire vos propres articles (sans limitation de signes), et à nous faire parvenir des informations en cliquant ici.


Article du 21 novembre 2011 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :

Commentaire de damien

Si vous croyez que nous allons vous laissez enlever les barrages du Thouet comme ça vous revez ! Les clapets coutent moins cher que le cout des travaux de suppression ! Nous nous sommes déjà fait avoir avec le layon il y a quelques années, la même erreur ne se réalisera pas à nouveau ! Allez donc voir aux verchers sur layon l'état du cours d'eau en été ! l'écoulement est nul, aucun poisson n'a survécu, aucun ! Et certains continus a s'entêter, c'est ça le pire ! Bougeons nous !


Commentaire de Albert

Tout le monde sait très bien ce que dit Damien mais si nos élus peuvent une fois de plus gaspiller l'argent public (notre argent) en payant des études éxécutées par un cabinet privé pourquoi se priver . Bougeons nous .....oui ....... en cherchant à qui tout cela profite encore une fois !!!!!


Commentaire de Thomas

Je comprend très bien vos craintes mais elles ne sont basé que sur 1 exemple. Le fait de vouloir rabaisser les barrage ou de les supprimer ont plusieurs buts. Le premier est d'augmenter le débit du thouet pour éviter la stagnation et l'eutrophisation de l'eau. Cela permettre une diminution très importante des foyers de jussie. de plus le lit du thouet se resserrera et cela créera une plus forte profondeur du lit. Je crois me rappelé que c'est tout ces problème que les pécheurs revendique a chaque réunion public mais ils faut savoir accepté les choses comme elles sont. De plus je ne pense pas que l'on sois assez caler sur la DCE et toute autre lois pour pouvoir en discuter. Cordialement


Commentaire de max

Il suffit de se promener sur les rives du thouet pour voir que ce projet ne tient pas debout. Le cours d'eau s'apparente à un ruisseau eutrophisé. Compte tenu des espèces vivant dans le thouet, le nouveau profil de la rivière n'est pas du tout adapté. L'écologie par des technocrates et sans concertation avec les personnes cotoyant la rivière conduit nécessairement à un échec. Encore une belle réussite. Les pecheurs auraient pu leur conseiller de limiter le recours aux engrais pour les cultures bordant le thouet par exemple.


Commentaire de claude

L'écoulement de l'eau des barrages est a l'envers faut faire comme les anciens, l'écoulement par le fond qui permet l'évacuation des boues,juste le trop plein passe pardessus. Il faut reapprendre les techniques de nos anciens qui recherchais l'efficacité avant le profit.


Commentaire de damien

Je suis d'accord avec toi thomas sur certains points mais baisser le niveau global du thouet ne pas ou très peu augmenter le débit puisque l'eau qui arrivera en amont sera toujours la même. De plus recentrer le lit de la rivière cela me semble impossible a moins de recombler toutes les berges ainsi que les bords. Concernant la jussie je pense comme toi que le problème est alarmant mais baisser le niveau ne va en rien la faire disparaitre. Le problème de la jussie s'est qu'elle se répand sans toucher le fond. Regarde au barrage de Sanziers par exemple. Juste après celui ci il n'y a que 50cm maximum d'eau et pourtant la jussie à couvert une bonne partie des berges et s'étend maintenant sur le courd d'eau. En fait voila le problème on paye tous les ans un permis à environ 70€ pour aller pêcher dans des cours d'eau pour le moins non entretenus, abandonnés, de plus en plus désertés, ... On s'entête a vouloir aleviner en brochet, black-bass ... chaque année pour un prix certes non excessif mais si on fait le cumul sur dix ans tout cet argent aurait très pu servir à rénover certaines écluses et frayères qui une fois en marche fourniront tous types de poissons et ceux sur le long terme et à moindre coût ! Claude je suis d'accord avec toi les barrages à écoulement par le bas ont de nombreux avantages, il permettent a la couche d'eau inférieur chargée en sédiments et particules de s'évacuer, de plus le poisson peut descendre (mais pas remonter). Je n'affirme pas avoir raison sur tous les points, le débat est ouvert ( du moins pour l'instant) mais certaines mesures me paraissent aberrantes après l'échec (total) de la suppression de barrages sur d'autres court d'eau. Je pense surtout que l'entretien des cours d'eau ( arrachage rénovation de frayères, ...)est la base de tous travaux quel


Commentaire de Camille Richard

Je suis membre du collectif Thouet.qui préconise deux démarches importantes: 1er Faire une expérimentation réelle sur un ou deux ans d'abaissement du niveau du Thouet pour mesurer les conséquences réelles de cet . abaissement. 2em prendre l'option pelles levantes qui permet le dégagement de l'eau par le fond favorisant l'évacuation régulière des sédiments et la remontée naturelle des poissons et enfin de réguler le niveau d'eau en fonction des besoins du moment. Cette solution a tous les avantages y compris celle de ne pas prendre des mesures irréversibles de destruction ou d'arasement des barrages dont les effets ou résultats restent très, très problématiques.


Commentaire de jerome

je peche tré souvent dans le thouet a des poste qui est amorcé au lon de lannée et comme toujours sa sera nous les pecheurs qui subiront avec une augmentation du permi de peche pour pecher dans une riviere avec trés peu d'eau.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité aux individus n'étant pas publiques ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

 

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI