Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



« Produit d’Anjou » : Un logo qui garantie la production locale

Mis en application depuis le 21 novembre dernier, le logo « Produit d’Anjou » certifie l’origine locale  de la production en matière de fleurs coupées.

 

Informer le consommateur sur l’origine du produit, faire connaitre le savoir faire du département du Maine et Loire et privilégier les emplois locaux. Autant d’objectifs que vise la création de ce nouveau signe de reconnaissance.

 

Une démarche relayée par le département

 

A l’origine de cette initiative, les producteurs de l’entreprise familiale angevine Froger Fleurs, située à Sainte Gemme sur Loire.  Leur volonté : chercher un lien direct avec le client pour faire face à une concurrence accrue : « les importations- de Hollande et d’Afrique notamment- continuent de nous affaiblir. Trop souvent, le consommateur est ignorant de l’origine des produits horticoles qu’il achète. » Indique Guillaume Froger, le cogérant de l’entreprise. C’est de la création d’un site internet  que l’idée d’indiquer l’origine des  végétaux, jusque chez les fleuristes, lui est venue. En effet, suites aux nombreuses demandes pour savoir où trouver les fleurs présentées, il créa la marque « L’Avenir pousse en Anjou » (site internet ici). Peu après, le département lance à son tour  un signe de reconnaissance, baptisé « Produit d’Anjou », dont l'enjeu est similaire.

 

Valoriser la production locale

 

Associé au Conseil Général, Froger Fleur est  donc naturellement un des premiers à ouvrir la marche en étiquetant dès le 21 novembre dernier ses fleurs du nouveau logo. Valoriser la production locale, la priorité de l’entreprise : « Cette identité nous permettra de montrer directement aux habitants de Maine-et-Loire ce qui est produit près chez eux » dit Guillaume Froger. Un désir de connaitre la provenance des produits ressenti chez les fleuristes : Chez Vidal Hervé, Fleuriste à Saumur,  on nous affirme que les clients sont sensibles à ce lien très terre à terre producteur-consommateur. « La majorité  vient des producteurs locaux » nous affirme une des vendeuses, comparant la boutique à d’autres qui « importent à 100% leur marchandise ». Tout comme lui, 26 fleuristes du Maine Et Loire, fédérés par Floriloire (présentés ici), suivent l’entreprise dans sa démarche, en valorisant un approvisionnement de proximité dans leur point de vente. 
 

Défendre l’emploi local

Plus qu’un simple signe de reconnaissance, cette initiative est aussi un moyen de défendre l’emploi local. Pour Christophe Béchu comme pour  Guillaume Froger, il est « un moyen efficace et peu couteux de convaincre le consommateur qu’acheter les produits d’Anjou c’est défendre les emplois d’ici ! »

 

Une extension déjà prévue

 

Cette nouvelle marque sera prochainement étendue à d’autres produits et à d’autres filières. En lien avec les chambres d’Agriculture, de commerce et des métiers, le Conseil général va créer un comité d’agrément qui précisera sous quelles conditions utiliser l’accès du logo « Produit d’Anjou » à d’autres secteurs d’activités. (Maraîchage, élevage…)

 

Vous avez aimé cet article ? Alors, recevez chaque lundi et jeudi un résumé de notre actualité en cliquantici. Et comme toujours, continuez à écrire vos propres articles (sans limitation de signes), et à nous faire parvenir des informations en cliquant ici.

 


Article du 22 novembre 2011 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI