Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Quel avenir pour l'Abbaye Royale de Fontevraud ?

 Les Conseils économiques sociaux environnementaux des Pays de la Loire, Centre et Poitou-Charentes ont la copie de leur étude le mardi 10 janvier. Voici quelques éléments de cette restitution. La culture et ses grands édifice a aussi sa cour des comptes... Dommage que la parole n'ait été donnée à la direction actuelle pour exprimer ses orientations.


Constitué de représentants des CESER des Pays de la Loire, du Centre et de Poitou-Charentes, un groupe de travail a mené une réflexion approfondie sur un projet global de développement et apporté des préconisations pour une meilleure valorisation de l’Abbaye Royale de Fontevraud. "Fontevraud est lieu emblématique qui peut jouer un rôle actif dans un saumur en décrochage régional, on peut en espérer des retombées économiques directes" a expliqué Jean Marie Morel, le président du CESER, le conseil Economique et Social avant d'égréner son rapport demandant qu'un un événement populaire soit créer.

 

Une clarification de la maîtrise d’ouvrage.

 

L’Etat et la Région doivent engager rapidement des discussions afin de régler la question de la maîtrise d’ouvrage de l’abbaye, en désignant une personnalité unique en charge de l’ensemble des bâtiments, quelle que soit leur propriété. En effet Fontevraud dispose d'une direction bicéphale avec Kawa Topo en charge de la programmation culturelle et David Martin en charge de l'exploitation tourisitique.

 

Des statuts adaptés à une nouvelle gouvernance.

 

De nouveaux statuts (de type EPCC) doivent permettre une nouvelle gouvernance. Ils permettraient de répondre à l’ensemble des fonctions de l’abbaye, dont la billetterie, et d’associer l’ensemble des personnes concernées par le site. Ce nouvel établissement dont la Région serait le pilote associerait pleinement l’Etat à la gestion partagée du site, notamment pour la rénovation des bâtiments. A côté de ce nouvel outil de direction, le CCO (Centre culturel de l’ouest) retrouverait sa fonction associative initiale.

 

La création d’un événement de grande notoriété.

 

Pour identifier fortement ce site unique, le CESER propose de créer un événement artistique d’envergure qui accueillerait de grands noms de la musique et de la culture, avec un souci d’ouverture au grand public identique à celui qui anime « La Folle journée ».

 

La réalisation de parcours thématiques différenciés.

 

Au regard de son potentiel architectural et historique, l’abbaye peut proposer des parcours de visite polyvalents et différenciés en fonction des époques et des attentes des visiteurs. Plusieurs thématiques peuvent être envisagées : l’histoire de France et d’Angleterre autour des Plantagenêt et de Richard Cœur de Lion ; la vie monastique ; la période carcérale de l’abbaye ; le patrimoine naturel, etc.

 

La création d’un centre médiéval international.

 

Un dispositif innovant de recherche serait mis en place autour d’une thématique pluri-annuelle intégrant la recherche fondamentale.

 

Le renforcement de l’offre d’accueil et d’hébergement.

 

L’abbaye dispose d’une offre hôtelière interne au sein du prieuré Saint-Lazare. Cependant cette offre est inadaptée aux besoins actuels, et insuffisante d’autant que les capacités d’hébergement aux alentours du site ne sont pas nombreuses. Une réflexion approfondie doit être menée en tenant compte du fort potentiel que constitue l’ensemble des bâtiments tout en respectant la dimension patrimoniale du site. Au même titre que la nécessaire amélioration de l’accessibilité à l’abbaye, ces investissements s’inscrivent dans une ambition de développement touristique.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Et comme toujours, continuez à écrire vos propres articles (sans limitation de signes), et à nous faire parvenir des informations en cliquant ici.


Article du 11 janvier 2012 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Alain TEXER

"La création d’un centre médiéval international"? et pourquoi pas un Centre d'études fontevristes qui n'existe nul par ailleurs et pour lequel il y aurait tant de champ d'études potentiels comme en témoignent les analyses conduites par le blog dont les références suivent : http://dictionnaireordremonastiquedefontevraud.wordpress.com/


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI