Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Auto entrepreneur : Pourquoi pas ? Est-ce adapté à mon projet ?

Pour mieux comprendre ce régime et faire le meilleur choix, la CCI de Maine et Loire vous propose une formation. Le but de cette formation est de comprendre le régime de l'auto-entrepreneur pour faire le choix le plus judicieux en fonction de votre situation personnelle, de vos objectifs, de vos contraintes.

 

Le jeudi 26 janvier 2012, au Centre de Services de Saumur, 11 rue du Maréchal Leclerc, de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30, Contenu : Présentation du régime ( avantages/inconvénients, les impacts juridiques, fiscaux et patrimoniaux ). Les clefs de la réussite. Les outils de gestion à mettre en place.

Information et inscription au 02.41.83.53.51 ou laetitia.clavereuil@maineetloire.cci.fr

 

Vous avez aimé cet article ? Alors recevez gratuitement chaque dimanche soir et mercredi soir un résumé de notre actualité en cliquant ici. Et comme toujours, continuez à écrire vos propres articles (sans limitation de signes), et à nous faire parvenir des informations en cliquant ici.


Article du 13 janvier 2012 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de AUTO-ENTREPRENEUR, ATTENTION AU PIÈGE.

Devenir autoentrepreneur, c’est se lancer dans le monde de la précarité. Je trouve cela inquiétant que la CCI incite à ce statut, notamment pour des personnes à revenus modestes. Créer son emploi, c’est gratifiant, mais il ne faut pas oublier lorsqu’on exerce en tant qu’auto-entrepreneur, on ne cotise pas à l’assurance chômage donc si l’affaire ne tourne pas, c’est aucune rentrée d’argent… Même chose en cas de maladie, il n’y aura plus de revenus. Bref, c’est une décision lourde de conséquences pour sa vie professionnelle et personnelle et elle ne devrait pas se prendre sur un coup de tête ou suite à une incitation extérieure. Dans une volonté de réforme rapide on a sorti un statut bancal qui ne correspond réellement qu’aux personnes qui ont besoin d’un revenu de complément. L’idée de départ était bonne, mais les dispositifs de mise en place sont un peu trop limite pour convenir au plus grand nombre. En guise de conclusion, je dirais tout de même que nous avons la chance de vivre dans un pays qui offre une couverture sociale (encore à peine digne de ce nom), mais qu’en contrepartie les charges pesant sur le travail sont lourdes. Pour l’heure elles sont irremplaçables et si vous voulez vous lancer, tenez-en compte dés le début cela vous évitera bien des déboires. Bien sûr arrive derrière les redressements et liquidations judiciaires , (commerce très juteux ) ,,,,???? Dans une volonté de réforme rapide on a sorti un statut bancal qui ne correspond réellement qu’aux personnes qui ont besoin d’un revenu de complément. L’idée de départ était bonne, mais les dispositifs de mise en place sont un peu trop limite pour convenir au plus grand nombre. En guise de conclusion, je dirais tout de même que nous avons la chance de vivre dans un pays qui offre une couverture sociale (encore) digne de ce nom, mais qu’en contrepartie les charges pesant sur le travail sont lourdes. Pour l’heure elles sont irremplaçables et si vous voulez vous lancer, tenez-en compte dés le début cela vous évitera bien des déboires.



Commentaire de superdeg

Très avantageux! ça permet de faire du travail au noir en toute légalité mais on le sait c'est tout...Quelques artisans commencent à rouspéter contre cette concurrence déloyale, car pour une garantie de deux ans prendre un auto entrepreneur c'est plus que risqué d'accord il casse les prix mais il n'a pas les même charges (URSSAF, impôts...) I



Commentaire de tchernobill

Non seulement c'est un piège mais surtout le miroir aux alouettes. Seuls s'en sortent ceux qui ont un véritable projet et qui ont été accompagnés par des coaches sérieux et compétents.



Commentaire de lavérité

Le pire c'est que ce statut démontre bien qu'avec moins de charges, les entreprises y arrivent. Alors pourquoi ne pas réduire les charges des travailleurs non salariés ? Et faire quelque chose de raisonnable ! C'est tout de même mieux que de payer des gens au chomâge ? NON ?


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI